lundi 6 août 2012

J+6-7-8: I can SEE!...Woops, I was wrong! /!\

Où l’œuf kinder est déballé et où il faut prendre soin de la surprise à l'intérieur (RDV post-opératoire et premiers soins sans momification)
J+6 (RDV post-op) Ce rendez-vous a lieu au bureau du chirurgien, et est assez rapide. On peut trouver des dizaines et des dizaines de vidéo de ce RDV sur Youtube car film et photos sont autorisés. (en cherchant « Top surgery reveal », on tombe sur pas mal de vidéos) Cette fois, pas de paperasse. Le chirurgien enlève les deux mètres (ou plus ?) de bande élastique sous laquelle se cache une bonne couche de gaze scotchée au torse (retrait un peu douloureux !Aïeuh!), et on peut enfin admirer son résultat dans la glace, avec un commentaire du chirurgien sur le risque d’avoir des « oreilles de chien », ou non, et sur les gonflements et autres bleus éventuellement présents. Ensuite le chirurgien m’a mis en position allongée sur son fauteuil haute technologie pour retirer les "nipple coverings", suturés aux aréoles et les drains. Pour les drains, il fait souffler un grand coup en même temps qu’il les retire, donc peut-être que ça explique le fait que je n’ai absolument rien senti ( ?), en tout cas, je n’ai pas eu le temps de penser « Ouille ? » que c’était fini. Le tout est accompagné des instructions pour les soins post-op des aréoles, pendant 15jours/3 semaines : tous les jours, appliquer un carré de Xeroform (une compresse grasse en tissé, à découper, fournie par le chirurgien) et un peu de crème antibactérienne (le chirurgien conseille la crème Neosporin), à recouvrir d’un pansement ou d’un carré de gaze collé avec un sparadrap type Micropore.Sur les grandes incisions, il y a du « scotch » (type steri-strip) qui tombe tout seul au bout de 15 jours (ou à retirer soi-même). 
Quelques instructions supplémentaires: prendre des douches uniquement de dos, et de se tamponner doucement au niveau du torse pour se sécher. Attendre au moins 6 semaines avant de reprendre le sport et entamer des massages. Après quoi, il est encore possible de poser toutes ses questions sur la phase post-op au chirurgien, et puis c’est le moment des aux-revoir. L’assistante du chirurgien fournir une lettre qui atteste que la chirurgie a été réalisée tel jour, etc..., et 1h après l’heure du RDV, tout est fini. En cas de problème, il est toujours possible d’envoyer des photos et d’appeler le bureau du chirurgien pour avoir des conseils.
En musique ou pas, peu importe, l'émotion est là
Juste à côté du bureau du chirurgien se trouve Sawgrass Mills, un énorme centre commercial avec plusieurs centaines de magasins d’usine à bas prix, donc moi et mes accompagnantes avons été fêté un répi dans cette aventure mouvementée avec une séance de déambulation shoppingesque. La combine a été la même que la veille : nous avons demandé à un accueil un fauteuil roulant (gratuit) qu’on nous a fourni sans poser de question, et qui m’a permis de ne pas me fatiguer et ne pas craindre de me faire bousculer de partout dans un mall bondé.

J+7: Nous avons pris l’avion (toujours avec la combine des fauteuils roulants, ce qui a en plus permis de transporter nos sacs à dos sur mes genoux !), et le trajet de retour s’est déroulé sans problème. Je m’attendais à devoir passer les sécurités USA --> France avec les « full body scan » (sans pouvoir lever les bras, et donc devoir expliquer mon cas), comme à l’aller, mais au final, pas du tout, nous avons juste passé des portiques classiques à Fort Lauderdale (et avons pu garder le fauteuil roulant jusqu’à l’embarquement, et en reprendre un à notre correspondance). Le retour a été nettement moins agréable en France, où il n’était pas question de nous fournir un fauteuil roulant « sans raison »  et où les employés nous ont posé des questions bien plus qu’indiscrètes (ce que nous leur avons fait savoir). 

J+8: Retour en France: j'ai assez d'autonomie pour une bonne partie des tâches quotidiennes à condition de ne pas lever les bras, et je n’ai plus de douleur. J’ai fait un trajet de 4h en train à J+9, pour aller convalescer tranquillement chez mes parents, ce qui ne m’a pas posé de problème (j’ai pu avoir de l’aide pour monter et descendre mes bagages du train), et depuis J+10, je prends régulièrement des photos de mon torse sous toutes ses coutures (ou sutures!) au moment de prendre ma douche. Je sens quelques tiraillements de temps en temps, et des picotements étranges et euh… « fugaces » (il paraît que c’est les connections nerveuses qui travaillent). Pas grand-chose à ajouter si ce n’est que je profite de quelques jours de congé pour me remettre tranquillement . 
copper-rose.tumblr.com/

1 commentaire:

  1. Blinkin, valet serviable, mais aveugle - Robin Hood:Men in Tights

    RépondreSupprimer